Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 12:09

Le mât d'artimon: quelques explications.

5-Confection enfléchure1

5-Confection enfléchure2

5-Hauban et enfléchure

5-Faire une enflèchure

5-Enfléchure mauvais bon

5-Faire un noeud d'enflèchure

5-Faire une enflèchure

5-Vocabulaire

Quelques vues de détails du mât d'artimon

5 9992

5 9999

5 0008

5 0001

5 9998

5 9993

5 9994

5 9995

5 9997

La corne ou pic du mât d'artimon

5 0005

5 0002

Partager cet article
Repost0

commentaires

jpjay 05/01/2016 13:56

merci beaucoup! cela m'aide beaucoup (énormément ) !!! encore merci

Cand 24/09/2014 15:50

c'est quoi le mat d'artimon ?
car j'ai un devoir en Français
coordialement

JL Stutzmann 08/04/2013 18:51


Merci pour ces explications parfaitement claires.


Bonne continuation.

COLSON Gérard 08/04/2013 14:47


Bonjour


En réponse à la question de M. JL STUTZMANN que nous remercions pour l'intérêt qu'il porte à notre réalisation, je confirme que nous avons monté tous les haubans du bas mât d'artimon avant de
faire les enflèchures.


Les caps de moutons apparaissant libres sur le porte hauban, sont destinés à recevoir les galhaubans des mâts supérieurs comme cela est indiqué sur la monographie de "LA VENUS" de J. Baudriot et
H. BERTI publiée aux Editions ANCRE, qui nous a servi de modéle, les deux frégates étant pratiquement similaires et conçues par l'architecte SANE.


Ces galhaubans passant devant les haubans il était indispensable de faire les enfléchures avant la pose des galhaubans.


Cette particularité se retrouve également pour les haubans des bas-mâts de misaine et grand mât.


Je vous accorde que cela peut surprendre car ce n'est pas une disposition courante sur le gréement des bâtiments de cette catégorie, le but recherché étant sans doute de réduire au maximum la
longueur des porte-haubans.


Je reste à votre disposition pour plus de renseignement.


Salutations


 


G. COLSON


 

Jean-Luc Stutzmann 06/04/2013 22:30


Bonjour,


Superbe travail et bonne pédagogie.


Juste une question, pourquoi n'avez-vous pas monté tous les haubans avant de lier les enfléchures. En effet, on vois plusieurs caps de mouton "libres" sur les portes-haubans et qui ne
peuvent correspondre à des galhaubans car au milieu de la "nappe".


Par avance merci,


Crdt,